Besoin d'un traducteur pour comprendre le processus de conception d'un bijou ? On vous décrypte les points clés à retenir !

Vous avez probablement entendu résonner le mot " sertissage " (ou mise en pierre) c'est une technique de fixation des pierres sur un bijou.  La monture fixe les pierres selon plusieurs procédés : 

  • Le serti à griffes

Il s'agit de la méthode la plus pratiquée pour mettre en valeur la pierre. Plusieurs griffes ( de 2 à 8 griffes) enserre les pierres, les griffes sont rabattues pour les fixer.

  • Le serti rail

Les pierres sont disposées entre deux rainures parallèles. C’est un sertissage très résistant, principalement utilisé pour les alliances.

  • Le serti à grains (pavé)

Les griffes sont rapprochées les unes aux autres pour retenir des pierres de petit diamètre en formant un pavé.

  • Le serti clos

Le serti clous consiste à souder une tige métallique à la monture du bijou et à y intégrer les pierres, les clous sont alors coupés et limés. Cette technique est employée pour les pavages, les calibrés et les alliances.

  • Le serti de masse

Les pierres sont directement intégrées dans la masse du métal, elles ne dépassent pas en surface.  

  • Le serti barrette 

Les pierres sont bloquées entre deux barrettes de métal les unes à côté des autres.

  • Le serti invisible ou mystérieux

Cette technique de serti est principalement utilisée sur les bagues coupe princesse. Elle consiste à sertir des calibrés sans que l’on ne voit de métal.

  • La bague tension

Ce sertissage est très aérien. La pierre est maintenue à ses extrémités par la pression du métal.